Imprimer Impression

 Recommander


Non à la fermeture du Centre des Finances publiques de Grenoble-Grésivaudan

mercredi 22 mars 2017

La CGT dénonce un nouveau pas dans la destruction des services publics de proximité avec la fermeture du Centre des Finances publiques (CFP) de Grenoble-Grésivaudan. Ce service public implanté sur la cité administrative rue Joseph Chanrion à Grenoble, aux portes de la Vallée du Grésivaudan, assure la gestion et la réception des contribuables et des entreprises de cette vallée.

Inacceptable pour le service public :

Demain, cet automne, si par notre mobilisation nous n’arrêtons pas ce projet, les habitants et les entreprises du Grésivaudan, n’auront qu’un seul service des finances publiques pour leurs démarches fiscales et de recouvrement avenue Rhin et Danube à Grenoble. Nous sommes face à une attaque d’une ampleur inédite d’un service public. En effet, nous parlons de la fermeture de services s’occupant des dossiers et de l’accueil physique de 103 . 905 habitants et de près de 20 000 entreprises regroupés sur 46 communes. De plus, selon l’INSEE, de nouveaux habitants sont encore attendus à l’horizon 2020 sur cette communauté de communes.

Inacceptable et irresponsable :

la surcharge d u service accueil du C entre des F inances P ubliques Rhin et Danube : Depuis que l’administration a imposé l’accueil commun sur le CFP Rhin et Danube, les contribuables subissent de longues files d’attente sous la pluie, la neige ou le soleil de plomb. Cette décision de fermeture du CFP Grenoble-Grésivaudan va amplifier les choses… Inacceptable de tout miser sur internet : Notre département a perdu pas moins de 500 agents en 15 ans, depuis que l’hémorragie d’emplois a commencé. C’est comme si le CFP de Rhin et Danube était fermé, 500 étant le nombre approximatif d’agents y travaillant. Ce déficit d’emplois est à la fois la cause et la conséquence de la dégradation de nos missions de service public et notamment un accueil de pleine compétence. Notre administration entend donc vous décourager de venir nous voir. Nous nous insurgeons ! Demain, ces décisions de réduire à rien les fonctionnaires, nos services publics et l’accueil physique, vous obligeront à payer un comptable, un conseil pour vous aider dans vos démarches administratives dématérialisées.

Inacceptable pour tous les habitants de la vallée et de l’agglomération :

La circulation sur l’agglomération grenobloise est déjà saturée et ses habitants soumis à une pollution très forte. La CGT demande que les discours soient en accord avec les actes ; comment imposer aux habitants de la Vallée du Grésivaudan (particuliers et entreprises) de traverser la ville pour leurs visites dans nos services et ainsi aggraver la pollution ? De la même façon, la majorité de nos collègues travaillant à la cité administrative habitent dans la vallée, leurs déplacements quotidiens s’ajouteront à la circulation existante.

Ensemble mobilisons-nous et stoppons la fermeture du Centre des Finances Publiques de Grenoble-Grésivaudan

CGT Finances Publiques Isère
téléphone local CFP Rhin et Danube 04/76/39/38/74 et 3834
local de Belgrade 04/76/85/75/96
site internet : http://www.financespubliques.cgt.fr/38/

Document « pétition » au format .pdf, recto verso : cliquez sur l’image

PDF - 73.4 ko
Pétition CGT / Solidaires - CFP Grésivaudan mars 2017
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0